Le frelon

Le frelon est beaucoup plus gros que la guêpe. Attention c’est une espèce à part entière et non le mâle de la guêpe !

Il a également une taille serrée et il peut piquer plusieurs fois par l’intermédiaire de son dard (qu’il ne perd pas lui non plus). Ses piqûres sont douloureuses. Contrairement aux idées reçues, plusieurs centaines de pi-qûres sont nécessaires pour tuer un homme excepté bien entendu si la personne est allergique auquel cas une seule piqûre peut être dangereuse.

Pourquoi les piqûres de frelon, de guêpes,d’abeilles peuvent-elles être graves et même mortelles chez certains ?

 

Ils piquent en injectant leur venin dans la peau ! Ce venin entraîne, le plus fréquemment, une réaction locale inflammatoire très souvent douloureuse.

 

Cependant la piqûre n’est dangereuse que chez un sujet sensibilisé (avec antécédents d’allergie), en cas de localisation bucco-pharyngée ou en cas de piqûres multiples (car plus le nombre de piqûres est im-portant, plus la quantité de venin injecté est élevée et plus les symptômes sont intenses).

 

Chez une personne sensibilisée, il faut savoir qu’une seule piqûre est suffisante pour déclencher une réaction allergique pouvant aller jusqu’au choc anaphylactique mortel. Tout se joue en quelques minutes, tout au plus une vingtaine. On observe des signes cutanés : urticaire généralisé, rougeur, démangeaisons palmo-plantaires ainsi que des signes généraux divers : bronchospasme, dyspnée, oppression thoracique, vertiges, hypotension, coma, … Il faut appeler immédiatement les secours (15).

Les remèdes

Le frelon a un dard plus long que l’abeille ou la guêpe. La piqûre est plus profonde. Le venin peut être injecté directement dans les vaisseaux sanguins, accélérant ainsi la réaction.

Ôter les bagues en cas de piqûre à la main.

Bien désinfecter avec de l’eau et du savon, puis appliquer une solution antiseptique (les hyménoptères sont des omnivores et volent des arbres fruitiers vers les poubelles.)

Pour une douleur intense, prenez un antidouleur par voie orale.

Certains auteurs recommandent d'approcher une source de chaleur près de la zone piquée (sèche-cheveux, eau la plus chaude possible) puis une source de froid (glace). Cela permettrait de diminuer la douleur et le gonflement.

Vérifiez si vous êtes en ordre de vaccination contre le tétanos.

 

Consultez un médecin :

 Lorsque la réaction locale est importante (gonflement, rougeur, chaleur, douleur) et dure plus de 24 heures. Une infection peut se développer à l’endroit de la piqûre.

Lorsque la piqûre a eu lieu dans la bouche ou dans la gorge, le gonflement peut être rapide et impor-tant avec des difficultés respiratoires. Donnez un glaçon à sucer et consultez immédiatement un médecin ou conduisez la victime à l’hôpital. Le traitement est symptomatique.

En cas de réaction allergique suite à une piqûre. Appelez le 112 pour un transport d’urgence à l’hôpital. L'allergie se manifeste par une éruption cutanée avec fortes démangeaisons, un gonflement du visage, des vertiges, de la pâleur. Retirez rapidement le dard s’il y en a un, désinfectez, couchez la victime et surélevez ses jambes.

 

ADRESSE

Joseph & Lola RATEL

Refuge Lo Tsamou

287 la Boucle des Orts

73500 Bramans

TÉLÉPHONE / MAIL

Tél. : + 33 (0)6 60 13 92 34

ou + 33 (0)6 40 11 82 64

 

refugelotsamou@bbox.fr