Le taon
C’est un insecte peu apprécié. En effet, parmi les insectes, considérés comme nuisibles par l’homme, le taon a une très mauvaise réputation. Ce sont des mouches trapues aux grands yeux composés. Les femelles ont besoin de sang pour que leurs œufs se développent. La femelle, longue de 2 cm piquent avec leur stylet alors que les mâles ne consomment que du nectar. Les taons sont actifs le jour et affectionnent le temps chaud. Ils vivent de juin à août.   Chez certaines personnes, la morsure passe totalement inaperçue, alors qu'en terrain allergique, il en va tout autrement. Certaines personnes ont un peu d'urticaire, mais il existe des cas où il apparaît une boursouflure de plus d'un centimètre d'épaisseur et de plusieurs centimètres de diamètre. Pour les boutons d'urticaire, un peu de vinaigre suffit à calmer les douleurs, mais en terrain sensible les corticoïdes et/ou les antihistaminiques s'imposent.   Les pattes du taon sont dotées d'amortisseurs qui leur permettent de se poser sans éveiller l'attention de leur victime, jusqu'à la douleur aiguë de la morsure; la douleur ne dure pas, mais est comparable en intensité à celle de la piqûre d'une guêpe. Le taon ne fuyant pas lorsqu'il a mordu, il est aisé de le tuer. Si la personne mordue semble souffrir ou si elle présente des difficultés respiratoires, il est souhaitable qu'elle consulte immédiatement un médecin ou un service d'urgence. Les antibiotiques sont sans effet.

Les insectes piquent où que vous soyez aussi, « Mieux vaut prévenir que guérir ».

Comment éviter les piqûres ?
• Portez des vêtements couvrants, de couleur claire imprégnés avec un spray adapté pour les vêtements • Appliquez un répulsif cutané sur les zones découvertes du corps pour pouvoir rester dehors en toute tranquillité. • Évitez les parfums et/ou eaux de toilettes trop fortes car leur usage peut attirer les insectes. • Ne pas faire de gestes brusques lorsqu’un insecte vous tourne autour. • Bien utiliser les répulsifs.

ATTENTION :

Aucun moyen préventif n’assure à lui seul une protection totale contre les maladies liées aux piqûres.

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant tout voyage.

Les remèdes
Comme pour une piqûre de guêpe il est utile d'approcher du point de piqûre un allume cigare de voiture. Le venin étant thermolabile, est détruit par la chaleur.   Il faut cependant rester prudent et ne pas provoquer de brûlure de la peau. L'application de crème cortisonique ou antihistaminique est recommandée.

ADRESSE

Joseph & Lola RATEL

Refuge Lo Tsamou

287 la Boucle des Orts

73500 Bramans

TÉLÉPHONE / MAIL

Tél. : + 33 (0)6 60 13 92 34

ou + 33 (0)6 40 11 82 64

 

refugelotsamou@bbox.fr