Nos produits du terroir...

Nous vous recevons en toute simplicité. Nos menus sont élaborés avec un maximum de produits locaux dans un souci de plaisir et d'équilibre.

 

Nous privilégions la mise en valeur des produits du terroir, la découverte de la cuisine savoyarde et de toutes ses saveurs locales.

 

C'est, sans doute, à l'implantation géographique de la Savoie, terre de passage et d'émigration, que l'on doit la diversité des plats et des mets qui constituent aujourd'hui la gastronomie savoyarde.

 

La Savoie situées aux frontières de l'Italie et de la Suisse, les stations de sports d'hiver, de séjours d'été et de thermalisme ont largement projeté sur le devant de la scène la riche gastronomie savoyarde. La Savoie, une région typique de montagne où se côtoient, paysages à perte de vue, patrimoine historique, coutumes... La Savoie c'est aussi un riche patrimoine gastronomique : raclette, fondue, diots au vin blanc, farçon, gâteau de Savoie,...

La cuisine des Savoyards est simple, rustique et nourrissante : les climats sont rudes, il faut que les repas tiennent au corps.

 

La gastronomie savoyarde est essentiellement basée sur des produits du terroir riches et adaptés aux rigueurs du climat montagnard.

 

Les recettes que connaissent bien les touristes d'aujourd'hui sont des recettes anciennes aménagées et adaptées aux instruments maintenant disponibles, comme les appareils à raclette. C'est ainsi, par exemple, que la raclette se pratiquait depuis longtemps : on mangeait près du feu, fait par terre, des pommes de terre cuites dans la cendre ou dans un «bronzin» (marmitte) avec un peu d'eau, avec des dés de tomme que l'on piquait au bout d'un couteau pour les faire fondre à la chaleur des flammes.

 

De même, c'est une pratique très ancienne de faire fondre un peu de tomme dans des pommes de terre sautées ou dans la soupe. En revanche, la fondue est de généralisation récente car les paysans n'avaient pas ce qu'il fallait pour bien la réussir (leur fromage n'était alors que de la tomme maigre puisque faite avec du lait écrémé afin d'obtenir du beurre) et surtout, chez le paysan, les repas n'étaient faits que pour se nourrir, ce n'était pas un moment de convivialité entre amis tel qu'on l'apprécie aujourd'hui après une journée de ski ou une randonnée en montagne.

 

Il y aussi les crozets, pâtes faites avec la farine des céréales dont on disposait jadis (sarrasin, seigle, blé tendre), et la polenta faite avec de la farine de maïs, importée autrefois du Piémont.

 

A cette diversité de vins et alcools, il faut ajouter celle, non moins réputée, des fromages : beaufort, reblochon, tomme, vacherin, persillé, sérac, chevrotin...

 

Pour les desserts, on peut noter : le gâteau de Savoie, les rissoles, le sabayon (appeler aussi vin de poule ou lait de poule), les œufs à la neige ou la confiture de lait.

 

L'on ne saurait cependant évoquer la cuisine savoyarde sans souligner la diversité des vins : Apremont, Abymes, Chautagnes, Chignin, Bergeron, Crépy, Roussette de Seyssel ou de Frangy, Gamay, Arbin ou Montmélian..., et de ses alcools tels les marcs de Savoie (pomme, poire, raisin, prune...), les liqueurs de framboises et myrtilles, sans oublier le génépy et la gentiane, typiques de nos montagnes.

 

 

Nous espérons que vous trouverez toutes ses saveurs savoyardes lors de vos dégustations… et nous vous souhaitons un très bon séjour chez nous.

 

 

ADRESSE

Joseph & Lola RATEL

Refuge Lo Tsamou

287 la Boucle des Orts

73500 Bramans

TÉLÉPHONE / MAIL

Tél. : + 33 (0)6 60 13 92 34

ou + 33 (0)6 40 11 82 64

 

refugelotsamou@bbox.fr